Qu’est-ce que le leadership ?

Publié par Bernard Guévorts le

Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Répondre à la question “qu’est-ce que le leadership ?” n’est pas aussi évident qu’on peut le penser. Le leadership se présente sous de multiples formes et dans de multiples domaines. Il existe cependant des constantes et son résultat ne laisse aucun doute.

« Le leadership est une simple question d’influence sur les gens. Rien de plus, rien de moins. Le véritable test d’un leader est de lui demander de créer un changement positif dans l’organisation. Si vous ne pouvez créer le changement, vous ne pouvez diriger. Le pouvoir d’influence réside dans votre capacité à faire participer les autres personnes. » John C. Maxwell

J’aime beaucoup cette définition de Maxwell car elle synthétise clairement le leadership dans son côté pratique et terre à terre. C’est cela que je développe dans mes formations en entreprises.

Le leadership et l’influence

Avoir du leadership, c’est avoir de l’influence. Votre cercle d’influence déterminera la puissance de votre leadership. L’important est de commencer par développer ce qui nous permet d’avoir de l’influence (positive) ; c’est l’objet de ce blog.

L’étude du leadership, en particulier dans le management, continue de produire de nombreux livres, articles, vidéos. C’est un sujet immense et passionnant avec de nombreuses ramifications selon les points de vue des chercheurs. Je m’y intéresse depuis de nombreuses années de par ma fonction de formateur et d’enseignant.

Le leadership se développe aussi beaucoup en dehors de l’entreprise dans la démarche de l’entrepreneuriat qui est de plus en plus présente et aussi par l’explosion du développement personnel qui amène de plus en plus de personnes à vouloir développer leur influence.

Les travaux récents nous montrent que le leadership évolue de plus en plus vers une prise en compte importante des qualités personnelles et des relations interpersonnelles.

J’aime la manière dont nous pouvons résumer le leadership en deux polarités : Chaleur et Force. « Force » des compétences de gestion et de prise de décision ; « Chaleur » par la capacité à se relier aux autres par les relations interpersonnelles. Amy Cuddy et all. (1)

Le côté « chaleur » est devenu essentiel et prioritaire pour atteindre les plus hautes performances. C’est là que justement de nombreuses lacunes existent encore. Mon expérience de terrain depuis de nombreuses années me le montre presque quotidiennement. Les relations interpersonnelles sont souvent des écueils pour beaucoup de managers et d’entrepreneurs. Cela est souvent dû à un manque d’intelligence émotionnelle. (Je traite cela en particulier dans un autre article : le leadership et la mentalité française)

Le leadership va bien sûr s’exercer aussi dans différents domaines comme le sport, la culture, le monde associatif, la politique qui est son expression sans doute la plus ancienne, etc..

Comment définir le leadership ?

« Il y a presque autant de définitions du leadership qu’il y a de personnes qui ont tenté de définir ce concept. » B.M. Bass, Bass & Stogdill’s Handbook of Leadership. 1990.

Définir le leadership est en effet complexe car il intègre de nombreuses notions et peut être étudié selon plusieurs points de vue (2) :

Sous l’angle de la personnalité :

  • Le leadership est lié à des traits de la personnalité. Nous possédons ou pas ces traits.
  • On est leader ou pas !
  • C’est une vision ancienne qui mettait en avant un côté inné. Elle est dépassée, car nous savons maintenant que nous pouvons changer et développer de nouvelles qualités et compétences à tout âge, comme nous l’avons déjà évoqué dans l’article “peut-on changer et devenir un leader ?”.

Sous l’angle de l’expression de certains comportements.

  • Il existe des comportements idéaux de leadership.
  • On se comporte comme un leader (selon les contextes).

Sous l’angle d’un processus pour motiver.

  • On est un leader si on arrive à motiver ses collaborateurs pour atteindre les objectifs.

On peut y ajouter l’aspect relationnel et l’intelligence émotionnelle (IE) qui sont devenus beaucoup plus importants ces 10 dernières années en entreprises. Cela implique de développer les compétences de l’intelligence émotionnelle.

Quelques exemple de définitions

« Le leadership, c’est l’art d’influencer une ou plusieurs personnes, en fonction d’un objectif commun, dans une situation donnée. » D’après Pierre Lainey, Le leadership organisationnel. Les éditions de la Chenelière, 2008.

« Le leadership est la capacité de créer une relation émotionnelle véritable avec les membres d’un groupe afin de les amener à transcender leurs besoins individuels au profit d’objectifs communs. » Rinfret, N. (2012). « Leadership », dans L. Côté et J.-F. Savard (dir.).

« Le leadership est la capacité d’un individu à influencer, à motiver, et à rendre les autres capables de contribuer à l’efficacité et au succès de l’organisation. »

House, Robert J 2004, page 15.

Dans toutes les définitions, il y a la notion d’influencer et de conduire vers des objectifs communs.

Pour arriver à influencer, il faut toucher ses interlocuteurs, les amener aller au-delà de leurs besoins individuels pour rencontrer un horizon collectif. Et le leader doit lui aussi dépasser son ego et se mettre au service de la communauté.

Le leadership et le service

« Personne ne se lasse de recevoir un service. Or, rendre service est agir conformément à la nature. Ne te lasse donc point de te rendre service en obligeant les autres. » Marc Aurèle

On parle de plus en plus actuellement du servant leadership (leadership du serviteur). Dans un monde qui évolue vers le développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le « leadership par le service » est une alternative humaniste au management très autoritaire qui existe encore, en particulier dans les entreprises françaises, très hiérarchisées.

Les Anglo-saxons le redécouvrent activement depuis quelques années déjà, avec succès. Ce modèle n’est pas neuf. Il a été popularisé aux Etats Unis par Robert K. Greenleaf, un consultant en entreprises, dans les années 1970 (Wikipédia). Ce modèle apparaît comme une solution à la crise du management actuel. Nous y reviendrons très prochainement.

Les qualités du leadership

Il est classique de comparer les rôles du manager et du leader dans le cadre académique. Cependant, en entreprise, il est évident qu’un manager doit aussi être ou devenir un leader.

Tableau comparatif manager et leader

Comparaison des rôles du manager et du leader (Adaptation Bernard Guévorts)

Nous voyons clairement sur le tableau ci-dessus les différences entre les deux. Le rôle du manager est de faire fonctionner l’entreprise au jour le jour. Il gère les tâches, les projets, les processus, alors que le leader devra gérer les personnes, il devra donner du sens, influencer et mobiliser. Il faut développer les deux polarités.

Les leaders qui agissent dans les associations, clubs, etc., doivent aussi posséder un maximum des compétences et qualités des deux rôles pour réussir dans leurs projets et actions diverses.

Nous revenons donc sur les deux polarités déjà décrites plus haut « chaleur et force ». Je vous invite à faire votre propre bilan personnel ! Je vous fournirai les outils pour le faire prochainement. 

Tableau descriptif des deux polarités du leadership

Description des compétences des deux polarités du Leadership. (Adaptation Bernard Guévorts)

Et le rôle du charisme ?

La notion de charisme est souvent associée au leadership. Elle est aussi complexe à définir. On peut citer des personnes charismatiques, qui sont inspirantes, attractives, qui séduisent, voire même qui fascinent ! Mais il est difficile de donner des caractéristiques précises. Il s’agit d’un ensemble de qualités et d’aspects liés à la personnalité qui donne un impact sur les autres et une capacité à émouvoir, voire aussi parfois à manipuler. Je vous invite à lire “qu’est-ce que le charisme ?” pour en savoir plus.

« Les hommes participent dans la mesure où on sait toucher leur affectivité. Ils ont besoin de se dévouer, de se dépasser et de s’enthousiasmer. Il faut trouver le chemin de leur cœur. » Michel Crozier Cliquez pour tweeter

Un des aspects importants dans ce type de leadership est la confiance !

Sans confiance, il n’y a pas de lien. Et donc ni charisme, ni leadership !

C’est la raison pour laquelle l’authenticité est une caractéristique importante du leadership. Voir notre article “qu’est-ce que l’authenticité.

Nous voyons que la palette de qualités requises pour être un leader est assez large. Cela demande une capacité de remise en question et de volonté de progression constante. La connaissance de soi s’avère indispensable comme nous l’avons déjà précisé dans notre article sur les compétences de l’intelligence émotionnelle.

Nous reviendrons donc très vite, avec d’autres articles pour vous aider à progresser en tant que leader dans toutes ces compétences.

A très bientôt

Merci de laisser vos commentaires ou questions et de partager si vous avez aimé dans vos réseaux.

Bibliographie :

1 : Pour être un bon leader, créez du lien. Par Amy Cuddy, Matthew Kohut, John Neffinger. Hors-série Automne 2016 Harvard Business Review pp. 53-61.

2 : Pierre Lainey, Le leadership organisationnel. Les éditions de la Chenelière, 2008

3 : Le « servant leadership » : un paradigme puissant et humaniste pour remédier à la crise du management. Daniel Belet. Dans Gestion 2000 2013/1 (Volume 30), pages 15 à 33

Articles :


Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

Bernard Guévorts

Apporteur de confiance et éveilleur de leadership. Formateur international en relations interpersonnelles, leadership, développement personnel, prise de parole, formation de formateurs et relation clients. Je suis belge et je vis actuellement au Cameroun la plupart du temps.

0 commentaire

Laissez un commentaire sur l'article ou votre expérience personnelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le livre 21 jours pour booster votre Leadership

%d blogueurs aiment cette page :