Réflexions du leader 01/21 sur le changement et la transition

Publié par Bernard Guévorts le

Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  

Comme chaque année, nous profitons du début de celle-ci pour vouloir changer certaines choses et mettre en route de nouveaux comportements.

Nous voulons changer !

Et trop souvent sans doute, nous nous appuyons pour cela sur des objectifs, des outils, un agenda, une nouvelle méthode, etc. Et cela ne fonctionne que très rarement.

Et quand cela fonctionne, c’est surtout le résultat de la volonté et de la motivation.

« La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, chacun en détient la clé. » Jacques Salomé

Le changement se fait d’abord en nous

Dans nos vies personnelles comme dans le cadre du travail et de la société, le changement n’est pas une affaire de moyens.

Le changement est avant tout lié au facteur humain.

Bien sûr parfois, certains changements nécessitent des solutions techniques et des moyens, mais même si ces derniers sont présents, il faut encore avoir la volonté et la motivation pour les utiliser.

« La porte du changement ne peut s'ouvrir que de l'intérieur, chacun en détient la clé. » Jacques Salomé Cliquez pour tweeter

Les apprentissage de 2020

La situation de pandémie nous a obligés à changer, à nous réinventer, disent certains… Je n’aime pas vraiment cette terminologie, car il n’y a pas de réinvention à mes yeux.

Il y a tout simplement dépassement de certaines peurs et de barrières psychologiques qui nous empêchaient seulement d’utiliser les solutions déjà existantes.

Si je prends mon exemple, le fait de devoir donner des formations à distance me faisait horreur !

Les moyens techniques existaient mais je n’avais vraiment pas envie de cela. Je n’étais pas motivé, je n’y voyais pas les côtés positifs.

C’est finalement la contrainte qui m’y a amené. Et là, j’ai dépassé mes peurs et mes croyances et j’ai pu donner de bonnes formations à distance. Et je reste quand même convaincu que le présentiel est beaucoup plus efficace ;-).

Le volet psychologique

Donc, ce ne sont généralement pas les aspects techniques qui limitent l’homme dans le changement mais les aspects psychologiques.

Souvent c’est la volonté de changer qui permet ensuite d’améliorer les aspects techniques !

C’est ce que nous avons vu avec les outils à distance qui se sont sérieusement améliorés à la suite d’une utilisation plus importante et des besoins différents qui se sont manifestés.

« Les améliorations ne sont que temporaires jusqu’à ce qu’elles deviennent une partie de qui vous êtes.

– Le but n’est pas de lire un livre, le but est de devenir lecteur.

– Le but n’est pas de courir un marathon, le but est de devenir coureur.

– Le but n’est pas d’apprendre un instrument, le but est de devenir musicien.

Cette année, concentrez-vous sur l’identité que vous souhaitez construire. »

James Clear

Tout commence donc dans notre tête…

« Le but n'est pas de mieux communiquer ou d'apprendre à mieux parler en public ou à mieux donner du feedback. Le but est de devenir Humain... » Bernard Guévorts Cliquez pour tweeter

Je vous invite à lire ce conte sur le changement : Qui a piqué mon fromage ?

Dont voici la version pour YouTube :

Le facteur humain

Quel est le poids du facteur humain dans la réussite du changement en entreprise ?

Dans les changements, qui sont souvent fréquents en entreprise, on favorise souvent les aspects techniques. Le facteur humain est souvent négligé.

La phase de transition psychologique est la plupart du temps ignorée par le management.

Les chiffres sont pourtant éloquents (voir sources en bibliographie) :

  • 70 % des changements organisationnels n’atteignent pas leur objectif.
  • 98 % des changements considérés comme ratés avaient une bonne solution technique.

On pourrait dès lors se poser la question, mais pourquoi alors cela ne marche pas ?

« La grande majorité des échecs ne découlent pas de causes « techniques » (par exemple : budget insuffisant, mauvais déploiement des moyens, mauvaise architecture du changement), mais de causes « humaines » : l’attitude des salariés et le comportement des managers. »

« (…) mais la vérité dérangeante est que la plus grande partie de l’énergie dépensée à vouloir communiquer serait bien plus efficace si on la passait à écouter, au lieu de parler. »

Le facteur humain est en effet crucial.

La transition précède le changement

Passer de l’ancien au nouveau demande une phase de transition psychologique variable d’une personne à l’autre. Pour certains, cela peut être très rapide et pour d’autres extrêmement lent.

Il suffit de voir ce qui se passe actuellement concernant la vaccination contre le Corona virus.

Les moyens techniques sont là et pourtant il reste de gros blocages psychologiques et intellectuels chez certains… et la plupart du temps ce n’est pas le rationnel qui est mis en avant.

Pour clarifier : 

  • Le changement est lié aux aspects visibles et tangibles externes à nous 
  • la transition est intérieure et psychologique

Les phases de la transition

William Bridges a décrit comment se passe la transition psychologique dans son modèle en trois zones (nous en parlons dans un article passé).

Le modèle de Bridges sur la transition

  • La fin du Passé
    • C’est la perte, il faut laisser partir, tourner la page, dire au revoir.
    • C’est la nécessité de faire son deuil… Les émotions présentes dans la courbe du deuil sont similaires dans le changement. Cette courbe s’applique aussi dans ce cas. Parfois c’est juste devoir faire le deuil de ses croyances qui s’avèrent fausses.
    • Comme on le voit sur le schéma une minorité va très vite aller vers le nouveau départ ou entrer dans la zone neutre. D’autres ne sortiront jamais de cette phase.
  • La zone Neutre
    • L’entre deux, le chaos, l’état sauvage. C’est une zone où on est un peu perdu. Il faut s’adapter, retrouver du sens. Dans le cadre des changements forcés vécus en 2020, certains on mis beaucoup de temps à sortir de cette zone… Voire, y sont encore.
  • Le nouveau Départ
    • Vivre avec un nouveau chapitre, c’est le renouveau. La réinvention diront certains. Beaucoup ont profités des contraintes de 2020 pour être très créatifs et se lancer dans certaines opportunités.

La communication dans le changement

Il y a donc la nécessité de pouvoir changer intérieurement, car nous passons tous par les mêmes phases, et souvent les mêmes émotions, mais à des vitesses différentes. Comme nous le montre cette courbe du changement. Certains feront le saut de Tarzan, sans rester trop longtemps dans le rejet et la résistance.

Courbe du changement

Un accompagnement individuel ou collectif peut donc faire beaucoup pour aider au changement. C’est particulièrement le cas en entreprise, mais c’est aussi nécessaire au niveau de la société et au niveau personnel.

Il est indispensable de faire preuve de beaucoup d’écoute et de compréhension des peurs et des résistances. Sans cela, il est difficile d’apporter les réponses souhaitées, et surtout celles qui permettront le passage à l’action vers le changement.

Pour revenir au monde de l’entreprise, que je connais mieux, j’observe beaucoup de managers qui sont assez maladroits dans leur communication (leur coaching, leur écoute, …) et cela peut faire des dégâts.

Le leadership est en grande partie une affaire de relations interpersonnelles et de capacité d’influence. Cela s’apprend !

« Aujourd’hui, la clé du pouvoir des dirigeants réside dans l’influence et non plus dans l’autorité. » Kenneth Blanchard

« Aujourd'hui, la clé du pouvoir des dirigeants réside dans l'influence et non plus dans l'autorité. » Kenneth Blanchard Cliquez pour tweeter

Et la plupart des managers ne demandent qu’à apprendre, comme tous les êtres humains à priori.

Tout commence par une meilleure connaissance de soi et ensuite une meilleure connaissance des autres grâce au développement de l’empathie.

Ce sont les premiers pas de l’intelligence émotionnelle qui peut ainsi progresser pas à pas, selon les expériences et la conscience mise dans chaque moment et dans chaque action.

Apprendre ce genre de choses change souvent la vie quotidienne de ceux qui les mettent en pratique.

Au niveau individuel

Il est donc aussi nécessaire de pouvoir dialoguer avec soi-même, de s’écouter, de comprendre nos moteurs, nos blocages, nos croyances, etc. Cela va augmenter notre conscience de soi.

Se faire accompagner peut être un plus.

Nous le faisons en y ajoutant la possibilité de faire un profil de personnalité (Insights Discovery).

Pour réussir cette nouvelle année, cette période de changement et de transition, faisons donc preuve de beaucoup d’écoute à tous les niveaux et en particulier ceux où nous pouvons agir.

Le changement peut s’imposer, certes, mais la transition psychologique doit être vécue.

Et un changement imposé peut complètement échouer, comme les chiffres ci-dessus nous le montrent.

Je vous souhaite donc une année 2021 pleine de transitions qui vont vous amener plus loin sur le chemin de votre quête personnelle.

N’hésitez pas à raconter vos transitions dans les commentaires…

Bibliographie :

  1. Kotter, John, “Leading Change: Why Transformation Efforts Fail”, Harvard Business Review, March–April 1995, p 1. Isern, Joseph and Pung, Caroline, “Organizing for successful change management: A McKinsey global survey” June 2006.
  2. General Electric
  3. Sources : The Inconvenient Truth About Change Management. Why it isn’t working and what to do about it » by Scott Keller and Carolyn Aiken, McKinsey & Company, http://www.mckinsey.com/App_Media/Reports/Financial_Services/The_Inconvenient_Truth_About_Change_Management.pdf
  4. Voir le livre et “conte” Who moved my cheese; qui a piqué mon fromage ?

Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Guévorts

Apporteur de confiance et éveilleur de leadership. Formateur international en relations interpersonnelles, leadership, développement personnel, prise de parole, formation de formateurs et relation clients. Je suis belge et je vis actuellement au Cameroun la plupart du temps.

0 commentaire

Laissez un commentaire sur l'article ou votre expérience personnelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le livre 21 jours pour booster votre Leadership

%d blogueurs aiment cette page :