les citations du leader 7/2020 sur les personnes difficiles

Publié par Bernard Guévorts le

Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  

Il y a régulièrement en entreprise des difficultés et parfois des conflits liés aux relations interpersonnelles.

Certaines personnes sont des personnes difficiles pour d’autres. C’est parfois un collègue, un manager ou un dirigeant ou encore un client.

Généralement, l’attitude de base, c’est de considérer que c’est l’autre qui est difficile…

Mais vous, pour qui êtes-vous une personne difficile ?

Qu’est-ce qu’une personne difficile ?

Dans le cadre des relations interpersonnelles, il est de plus en plus souvent fait référence à des modèles de personnalités.

Dans les formations que je donne régulièrement, j’en utilise deux. Insights Discovery depuis 2007 et Management Drives depuis 5 ans.

Avant cela, j’ai eu l’occasion de travailler avec DISC, l’Ennéagramme, etc.

De nombreux modèles ont pour base les travaux de Carl Gustav Jung sur les préférences psychologiques comme le MBTI très utilisé en entreprises.

Mon but dans cette chronique n’est pas de vous décrire les personnalités, vous retrouverez cela dans cet article ou j’aborde les failles de leadership en rapport avec la personnalité.

Je veux surtout ici m’attarder sur les personnes difficiles.

Je donnais hier une conférence sur comment gérer les personnes difficiles. Il s’agissait d’un Afterwork RH organisé à Douala.

Pour commencer, il a été demandé aux participants leurs attentes. Généralement, et c’est souvent le cas, les participants cherchent des outils pour amener l’autre à changer, à ne plus être difficile… Certains avec parfois plus d’expérience veulent comprendre pourquoi ces personnes sont difficiles.

Le problème est donc souvent reporté sur l’autre… Et pourtant, parfois c’est nous qui sommes difficiles pour l’autre…

« Qu’est-ce qu’une mauvaise herbe, sinon une plante dont on n’a pas encore découvert les vertus. » Ralph Waldo Emerson

Citation d'Emerson

« Qu’est-ce qu’une mauvaise herbe, sinon une plante dont on n’a pas encore découvert les vertus. » Ralph Waldo Emerson Cliquez pour tweeter

En effet, au départ, nous avons tendance à remarquer surtout ce qui nous dérange chez l’autre. Ses défauts par rapport à notre perception.

« La prédominance d’un point de vue sur un autre dépend moins de la situation objective des choses que de l’attitude psychologique de l’observateur. » Carl Gustav JUNG

Citation de Jung sur point de vue

« La prédominance d’un point de vue sur un autre dépend moins de la situation objective des choses que de l’attitude psychologique de l’observateur. » Carl Gustav JUNG Cliquez pour tweeter

Et voilà le fond du problème. Quand, dans les formations, je mets d’un côté les introvertis et de l’autre les extravertis et que je demande ce que vous n’aimez pas chez les autres en face de vous… je vois à ce moment sortir les noms d’oiseaux… les introvertis trouvent les extravertis trop bavards, vantards, ils ont toujours raison, ils monopolisent la parole, etc. De l’autre côté, les extravertis pensent que les introvertis sont trop solitaires, timides, hypocrites, ils ne savent pas s’amuser, etc.

Donc clairement, dès le départ, cette paire de préférences psychologiques (interversion-extraversion) induit des perceptions plutôt négatives sur les comportements de l’autre opposé.

Les quatre dimensions de la personnalité du MBTI

Les quatre dimensions de la personnalité du MBTI. Les 3 paires de préférences psychologique de Jung + celle ajoutée par K. Brigs et I. Briggs-Myers.

Bien sûr, je demande ensuite ce que chaque groupe aime chez l’autre groupe et les qualités des uns et des autres ressortent.

Dans les relations interpersonnelles, ce qui va donc déranger, et en particulier en situation de tension, ce sont les défauts. Et nous retenons souvent plus les défauts que les qualités (notre cerveau a évolué comme cela pendant des millions d’années, pour notre survie).

« Les qualités les plus marquantes d’une personne sont souvent inconscientes et ne sont donc visibles que par autrui. » C. G. Jung

Citation de Jung sur les qualités

« Les qualités les plus marquantes d’une personne sont souvent inconscientes et ne sont donc visibles que par autrui. » C. G. Jung Cliquez pour tweeter

Nous sommes d’ailleurs chacun d’entre nous inconscients de certaines de nos qualités et de nos défauts. Cela est expliqué d’ailleurs très bien grâce à la fenêtre de Johary. (Voir détails dans l’article).

Fenêtre de JOHARI avec feedback

Fenêtre de JOHARI avec feedback

La manière dont les autres nous perçoivent peut nous aider à mieux nous connaître et prendre conscience de nos qualités et de nos défauts (aux yeux de certaines personnes).

« Je préfère être perçu comme un vainqueur que comme un bon camarade. J’aimerais que ces deux qualités aillent tout le temps de pair mais ce n’est pas le cas. » Kobe Bryant

Citation de Kobe Bryant sur son coté vainqueur

« Je préfère être perçu comme un vainqueur que comme un bon camarade. J’aimerais que ces deux qualités aillent tout le temps de pair mais ce n’est pas le cas. » Kobe Bryant Cliquez pour tweeter

La conscience de cela est intéressante et nécessite parfois des choix. Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde. Nous devons donc choisir les efforts que nous sommes prêts à assumer ou pas.

« C’est difficile de vivre de cette manière, parce que la seule chose qui vous importe est le résultat final et la victoire. C’est compliqué pour les autres personnes de comprendre cet état d’esprit car les êtres humains veulent toujours avoir un filet de sécurité. Quand vous mettez tous vos œufs dans ce panier, cela peut être absolument dévastateur. » Kobe Bryant

On voit clairement que les besoins de Kobe Bryant sont focalisés sur le résultat et la victoire. C’est typiquement lié à un profil à couleur rouge dominante (extraversion dans la pensée, Insights Discovery).

Les qualités des 4 couleurs de base du modèle Insights Discovery

Les qualités des 4 couleurs de base du modèle Insights Discovery

Il a clairement été une personne difficile pour certains de ses coéquipiers et de nombreuses autres personnes sans doute.

Il a cependant l’intelligence de comprendre que tous ne sont pas comme cela !

Certains ne s’en rendent pas compte.

« Je n’ai rien en commun avec les gens paresseux qui blâment les autres pour leur manque de succès. Les grands accomplissements résultent du travail et de la persévérance. » Kobe Bryant

Citation de Kobe Bryant

« Je n’ai rien en commun avec les gens paresseux qui blâment les autres pour leur manque de succès. Les grands accomplissements résultent du travail et de la persévérance. » Kobe Bryant Cliquez pour tweeter

Kobe nous montre à quel point sa personnalité était solidement bien forgée. Il s’est néanmoins assoupli avec le temps et l’expérience. La maturité aussi peut être.

Les personnalités sont souvent très marquées et polarisées dans l’enfance et vont ensuite s’élargir par l’utilisation des différentes préférences psychologiques, si nous y sommes ouverts et que nous sortons de la zone de confort pour apprendre.

« Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaise herbe ni mauvais homme. Il n’y a que des mauvais cultivateurs. » Victor Hugo

Citation de Victor Hugo

« Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaise herbe ni mauvais homme. Il n’y a que des mauvais cultivateurs. » Victor Hugo Cliquez pour tweeter

Pour revenir aux personnes difficiles, il faut bien se rendre compte que lorsque l’on comprend les raisons pour lesquelles une personne se comporte de telle ou telle manière, en fonction de ses préférences psychologiques, c’est plus facile pour communiquer.

De là l’importance des formations en soft skills. Il est d’ailleurs grand temps de ne plus les appeler ainsi.

Ce ne sont pas des compétences molles ou douces… Ce sont des compétences essentielles dans un monde qui change sans arrêt et qui met les relations interpersonnelles à rude épreuve.

Une entreprise qui n’a pas encore compris cela se met en grand danger !

« Vous vous plaignez de voir les rosiers épineux. Moi, je me réjouis et rends grâce aux dieux que les épines aient des roses. » Alphonse Karr

Citation d'Alphonse Karr sur les roses

« Vous vous plaignez de voir les rosiers épineux. Moi, je me réjouis et rends grâce aux dieux que les épines aient des roses. » Alphonse Karr Cliquez pour tweeter

Changeons donc notre regard sur les autres et acceptons que nous avons tous des défauts et des qualités qui, selon le contexte, sont des qualités ou des défauts !

Nous sommes également tous capables de changer, d’utiliser l’entièreté des préférences psychologiques et ainsi d’élargir notre palette de communication.

Questions du coach :

  • De qui êtes-vous la personne difficile ?
  • Comment pouvez-vous changer cela ?
  • Comment pouvez-vous vous adapter à la personne qui est difficile pour vous ?

Bon travail à tous.

Merci d’avance pour vos commentaires ou expériences.


Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  

Bernard Guévorts

Apporteur de confiance et éveilleur de leadership. Formateur international en relations interpersonnelles, leadership, développement personnel, prise de parole, formation de formateurs et relation clients. Je suis belge et je vis actuellement au Cameroun la plupart du temps.

0 commentaire

Laissez un commentaire sur l'article ou votre expérience personnelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le livre 21 jours pour booster votre Leadership

%d blogueurs aiment cette page :