Faire un bon bilan annuel de votre leadership

Publié par Bernard Guévorts le

Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  

Traditionnellement, la fin d’année est propice à la réflexion sur les choses que l’on aimerait changer chez soi. Et c’est aussi le moment de penser aux objectifs pour l’année à venir. Je vous propose une approche pour faire un bon bilan annuel et donc de bons objectifs pour l’année à venir.

Des objectifs du genre “Je vais mieux écouter mes clients”,” “je vais faire des réunions motivantes à mes collaborateurs”, etc. ne sont tout simplement pas des objectifs. La plupart du temps, les objectifs personnels (développer ses qualités ou compétences douces) ne sont que des bonnes résolutions qui n’aboutissent pas à grand-chose.

Faire de vrais objectifs demande de la réflexion et un véritable travail. Celui-ci commence par un bon bilan…

Faire le bilan annuel et préparer l’année prochaine

« Vos résultats sont une mesure de vos habitudes. Votre poids est une mesure de vos habitudes alimentaires. Votre connaissance est une mesure de vos habitudes d'apprentissage. Vous obtenez ce que vous répétez. » James Clear Cliquez pour tweeter

Souvent, en début d’année, on se fixe des objectifs personnels du genre : j’e vais faire du sport, je vais maigrir, je vais étudier une langue, Je vais apprendre un instrument de musique, … Les bonnes résolutions…

Et beaucoup commencent cette nouvelle activité en étant très motivés (sport, musique, étude en ligne, …) et cependant, s’arrêtent après quelques semaines, voire quelques jours… Pourquoi ?

Que s’est-il passé ? Quels sont les éléments qui ont créé cet effet qui vous frustre, et parfois vous culpabilise ou vous fait perdre confiance en vous ?

C’est par là qu’il faut commencer votre réflexion de bilan !

Il ne sert à rien de vous fixer des objectifs si vous ne travaillez pas sur ce qui vous empêche de les atteindre. Souvent, nous avons nos propres stratégies d’auto-sabotage… Il faut donc les démasquer.

Pour réussir absolument vos objectifs 2020, il est important de comprendre les mécanismes qui pourraient venir perturber votre démarche. Et surtout de les anticiper.

Je vous propose donc de faire un bilan de l’année écoulée, en vous posant quelques bonnes questions.

Prenez les projets ou objectifs que vous vouliez atteindre en début d’année et interrogez-vous sereinement sur ce qui vous a empêché de le faire. Cela en mettant le focus sur vous-même et votre état d’esprit.

  • Dire : « je n’ai pas réussi ma randonnée en montagne parce qu’il a plu » n’est pas suffisant.
    • Aviez-vous envisagé la pluie ? Aviez-vous l’équipement ? C’est cela qui vous aidera à réussir la prochaine fois.
  • Dire « je n’ai pas eu le budget pour m’acheter le matériel nécessaire » n’est pas suffisant.
    • Aviez-vous pensé aux différentes options de matériel et au budget ? Aviez-vous envisagé de le faire avec d’autres moyens ?

Les événements extérieurs ne sont que des révélateurs de votre propre situation (préparation, motivation, attitude, moyens, compétences, …). Soyez donc objectif et néanmoins indulgent avec vous-même. La culpabilisation ne sert à rien !

Le bon diagnostic

Faites d’abord un bon diagnostic. Sans cela pas de bon traitement possible !

Voici quelques exemples de questions (non exhaustives) pour comprendre la situation et les démotivations survenues :

Questions pour faire un bilan

Prenez votre temps, revenez sur cette réflexion, plongez dans vos ressentis, analysez vos compétences, vos points forts et les points à améliorer. Tout cela sera à l’origine de vos objectifs pour 2020.

L’important est de faire le bon diagnostic. Exemples :

  • Je ne me suis pas assez organisé (difficulté à clarifier mes objectifs ou à mettre un plan en action).
  • Je me rends compte que je ne me suis pas assez préparé physiquement, je n’ai pas fait assez d’entraînement.
  • Je me laisse décourager et influencer par les autres. Je n’ose pas m’affirmer.
Bilan synthèse de l'année

Mind mapping de la synthèse du bilan annuel

Une fois identifiée la racine de la difficulté, il est possible de se fixer des objectifs pour changer cela. C’est cela que vous devrez d’abord travailler en 2020.

Et le bilan plus précis de mon leadership ?

Ces dernières années, je me suis beaucoup penché sur le développement personnel et le leadership.

Changer ses comportements et habitudes n’est pas facile du tout. C’est la raison pour laquelle je vous propose régulièrement des outils.

Mesurer la progression de son leadership

Après de nombreuses réflexions sur la manière de pouvoir aider à développer le leadership chez mes apprenants, chez mes étudiants ou les personnes qui me suivent sur les réseaux, je suis arrivé à l’idée d’un tableau de bord personnalisé du leadership.

C’est un outil qui permet à chacun de visualiser l’évolution de son leadership dans différentes dimensions. Cela à partir d’autoévaluations, à l’aide de tests, d’indicateurs et de feedbacks divers. Et où je peux apporter mon aide et mon accompagnement.

En effet, selon l’idée de Kaplan et Norton, pères des tableaux de bord, « Ce qui ne se mesure pas, ne peut pas se gérer ».

Autrement dit, et en adaptant cela au développement personnel, sans faire d’évaluation et sans bien se connaître, il est difficile de développer des compétences et des comportements de manière ciblée, et cela est donc valable pour le leadership.

Comment mesurer le leadership ?

La grosse difficulté est que le leadership est très vaste avec de multiples dimensions selon le secteur dans lequel il va s’épanouir.

Le leadership d’un manager n’est pas le même que celui d’un commercial ou d’un collaborateur. Le leadership d’un membre actif d’une association n’est pas celui d’un parent ou d’un entraîneur de club sportif…

La dimension commune de toute ces approches du leadership est qu’il faut pouvoir influencer son milieu et les personnes qui s’y trouvent pour atteindre des résultats.

Vous retrouvez-vous dans ce que j’ai déjà cité ?

Sinon, profitez des commentaires pour décrire la manière dont vous devez exprimer votre leadership ou votre influence.

Faire un tableau de bord identique pour tous, avec les mêmes indicateurs me semble donc compliqué et peu pratique.

Cependant, chacun d’entre vous peut se fixer des axes prioritaires selon sa situation et son contexte. Pour chaque axe défini, vous pouvez fixer des compétences ou des qualités à développer. Une fois cela fait, il est possible de s’auto-évaluer sur un axe de 0 à 100 par exemple ou de demander à des personnes de confiance de nous évaluer et donner du feedback. Il sera ensuite possible de se fixer des objectifs pour progresser.

Des axes liés au leadership

« Qu’avant tout, l’âme se connaisse car savoir ce que nous sommes, c’est ce qui importe en tout premier lieu. » Bernard de Clairvaux

Il est capital de bien se connaître pour pouvoir se développer. C’est la première étape du développement personnel et du développement du leadership. La connaissance de soi est vaste et englobe de multiples qualités, talents, défauts qui concourent à votre leadership global.

Nous vous donnons régulièrement dans nos articles et vidéos des pistes pour mieux vous connaître sur différents aspects essentiels du développement personnel et du leadership.

Pour pouvoir mesurer votre leadership, il faut donc avoir des indicateurs qui permettent de le faire à partir de ces aspects multiples.

C’est cela qui permet ensuite de vous fixer des objectifs mesurables et de suivre l’évolution du résultat au cours du temps.

Voici quelques axes que nous avons isolés et qui sont nécessaires à l’expression du leadership.

Il vous restera à examiner ceux qui sont importants pour vous dans votre contexte et de les sélectionner en priorité. Vous pouvez décider de travailler uniquement sur certains aspects pour cette année.

Tableau de bord pour 8 axes de leadership

Un tableau de bord pour 8 axes de leadership (projet en cours)

Si vous pensez que votre besoin ne se trouve pas dans ce tableau, informez-moi dans les commentaires ou par mail.

Nous allons vous aider à vous évaluer sur ces différentes dimensions et vous donner des outils et des exercices pour travailler sur les compétences et les qualités qui y sont liées. Un manuel sera proposé prochainement avec le tableau de bord…

Un bon niveau de l’ensemble des axes donne une personne affirmée, confiante, capable de dialoguer et de s’exprimer avec influence en tête à tête ou face à un groupe.

Comment allons-nous procéder pour vous aider ?

J’ai constaté dans mes formations et aussi dans plusieurs enquêtes que ce sont souvent les mêmes difficultés qui reviennent chez de nombreuses personnes.

Voici quelques exemples de difficultés :

  • Je vends mes créations (logiciels) et je supporte mal la critique de mes « bébés ». Je redoute ces situations car je le prends personnellement.
  • Les situations dans lesquelles je me retrouve en position de faiblesse par manque d’information ou détenant une mauvaise information.
  • Parler bien en public est une situation très complexe pour moi. Comment s’y prendre pour captiver son auditoire est quelque chose de compliqué pour moi.
  • J’ai des difficultés à exprimer mes propres souhaits. Que ce soit dans la vie professionnelle ou privée, je me mets toujours à tourner autour du pot quand on me demande ce que je veux.
  • Parfois, je doute de pouvoir susciter de l’émotion chez mes interlocuteurs. Parfois, j’ai le sentiment en tant que manager de ne pas avoir été aussi pertinent que je le souhaitais.
  • Les plus grosses frustrations proviennent surtout du manque de reconnaissance des autres.

Peut-être vous reconnaissez-vous ?

Vous pouvez aussi partager vos difficultés en commentaires ou par mail, cela m’aidera à vous aider.

Ma proposition

Ce que je vous propose donc de faire , c’est de choisir certains axes importants pour vous (dans le tableau proposé ci-dessus) et de noter les éléments concrets qui vous concernent. C’est-à-dire les actions que vous devez mener et dont vous n’êtes pas satisfait, les qualités à développer, etc. A partir de là vous pourrez vous évaluer plus facilement.

Questions à se poser pour vous aider à faire votre bilan plus complètement :

· Quelles sont les situations difficiles pour moi ?

· Quels sont les comportements difficiles pour moi ?

· Qu’est ce que je n’arrive pas à faire précisément ?

· Qu’est-ce que j’aimerais faire concrètement ?

· Quels sont les obstacles à l’expression de mon leadership ?

· Quelles sont les croyances limitantes ou pensées négatives qui me bloquent ?

· Quelles sont mes ressources ?

· Quelles sont mes qualités ? 

Faire un bon bilan annuel et une bonne réflexion sur votre leadership peuvent vous aider à vous fixer de bons objectifs pour l’année prochaine.

Faites le bon diagnostic pour pouvoir vous administrer le bon traitement !

Comment développer votre leadership en 2020 ?

Bandeau réveille ton leadership

Nous allons vous donner des moyens et des outils pour le faire dès le mois de janvier… 

Je vous propose deux approches (dont une gratuite) pour le faire dès le début 2020. Suivez ce lien.

A très bientôt !


Partagez l'article s'il vous a plu !
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Guévorts

Apporteur de confiance et éveilleur de leadership. Formateur international en relations interpersonnelles, leadership, développement personnel, prise de parole, formation de formateurs et relation clients. Je suis belge et je vis actuellement au Cameroun la plupart du temps.

2 commentaires

Sonnya · 16 décembre 2019 à 13 h 27 min

Bravo et merci Bernard pour cet article qui colle aux aspirations du moment!

Laissez un commentaire sur l'article ou votre expérience personnelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le livre 21 jours pour booster votre Leadership

%d blogueurs aiment cette page :