Comment trouver la joie en toute circonstances

Publié par Bernard Guévorts le

Partagez l'article s'il vous a plu !

Comment peut-on rester joyeux alors que l’on vient de perdre quelqu’un de cher, ou que l’on vit une situation très difficile ?

Cette question très pertinente a été posée par le DG d’une grosse entreprise lors d’une rencontre récente du Club APM Suellaba, qui recevait Blanche De Richemont. Le club recevait cette auteure de plusieurs livres, romans et essais dans l’un desquels elle traite de son thème de prédilection : Viser la joie où que l’on soit.

« Face aux épreuves, la joie est la réponse des âmes fortes. » Blanche de Richemont

Trouver la joie

Cela peut paraître prétentieux de se dire que l’on peut être joyeux en toutes circonstances…

Et pourtant, le message adressé aux dirigeants membres du club, était en relation directe avec le rôle de Leader qui est le leur. C’est une responsabilité !

Un dirigeant-leader doit influencer positivement bon nombre de personnes dans son entourage en commençant par ses collaborateurs. Il doit être capable de puiser en lui la joie et l’enthousiasme…

« Face aux épreuves, la joie est la réponse des âmes fortes. » Blanche de Richemont Cliquez pour tweeter

Ce n’est pas si simple bien sûr…

Comme le disait un des dirigeants : La joie est un état d’esprit. Chaque jour peut être le dernier. J’évite le mot problème. Il y a toujours des solutions. Il faut prendre de la hauteur et jouer avec la vie.

« La joie est en tout, il faut seulement l’extraire. » Blanche de Richemont

« La joie est en tout, il faut seulement l’extraire. » Blanche de Richemont Cliquez pour tweeter

J’avais déjà abordé précédemment ce thème de la responsabilité de chacun, dans un article assez complet : Développer votre responsabilité pour plus de liberté. Je vous invite à le lire pour y trouver des conseils pratiques.

Nous sommes responsables de notre motivation et de notre enthousiasme.

Cela n’est pas toujours facile à entendre pour ceux qui se considèrent comme des victimes et qui vivent des expériences difficiles. En effet, vivre des expériences difficiles ne veut pas dire pour autant que nous devons nous considérer comme des victimes.

Victime ou responsable ?

Se positionner en victime est très souvent très démobilisateur et nous empêche de trouver des solutions.

Nos attitudes déterminent nos actes et nos actes ont un impact sur la vie des autres. Et parfois même, nous ne nous en rendons pas compte tant nous sommes aveuglés par nos émotions.

Je prendrais comme exemple la gifle de Will Smith lors de la cérémonie des Oscars du 27 mars 2022. Les conséquences de cet acte sont très nombreuses et touchent divers domaines de la société. Certains n’ont pas été tendres dans leur analyse, comme c’est le cas de celle de Christophe Lachnitt : « L’anti-leçon de communication de crise de Will Smith ».

Il est donc essentiel de se rendre compte de nos responsabilités et de ne pas tomber dans ce piège facile de la victimisation.

Passer à l'action pour devenir responsable

Nous avons le choix entre la victimisation ou la prise de responsabilité. A l’action !

Choisir la responsabilité

Il ne dépend pourtant que de nous de choisir comment nous allons nous positionner mentalement face à une difficulté. Il faut peut-être s’inspirer des nombreux écrits de ceux qui ont déjà beaucoup travaillé sur cette question de sagesse. La philosophie (amour de la sagesse) apporte des réponses. Relire par exemple notre article sur le rôle de la philosophie et de la spiritualité dans le management et le leadership.

Les stoïciens ont beaucoup disserté sur cette question. Leur sagesse nous propose de prendre le recul par rapport aux choses et à changer notre regard.

« Notre vie est ce que nos pensées en font. » Marc Aurèle

« Notre vie est ce que nos pensées en font. » Marc Aurèle Cliquez pour tweeter

Dès le matin, nous pouvons décider que la journée va être bonne et nous pouvons booster notre enthousiasme. Il faut pour cela court-circuiter nos automatismes et passer en mode conscient. Je vous en parle dans cet article : « Comment être et rester enthousiaste », avec une explication sur base des connaissances des neurosciences et intelligence émotionnelle.

« Quand nous nous levons le matin, nous préparons une journée bonne ou mauvaise selon le flux de nos pensées. Ce jour-là, nous profiterons ou non de la vie. » Stanley Welty

« Quand nous nous levons le matin, nous préparons une journée bonne ou mauvaise selon le flux de nos pensées. Ce jour-là, nous profiterons ou non de la vie. » Stanley Welty Cliquez pour tweeter

Nous pouvons impacter notre entourage avec une belle expression souriante et un bonjour jovial.

Vous aurez compris qu’il s’agit d’une démarche qui vise à rester en conscience de sa vie intérieure.

« L’enthousiasme est un sentiment qui vient de l’intérieur. Il est composé de deux éléments : la passion et la confiance. » Inspiré de Dale Carnegie

Il faut donc avoir envie d’aimer les autres et cela commence par soi-même !

Donner de la joie

Être passionné et confiant, c’est avoir envie de donner de la joie.

Cela passe par une attitude qui fait sortir la joie intérieure. Par exemple en écoutant de la musique joyeuse et dynamique qui vous donne envie de danser, Je peux vous avouer que j’ai testé cela en m’inspirant de cette citation :

« Il dansa ce qu’il aurait dansé s’il avait été joyeux. Et il redevint joyeux. » Jean Giono

« Il dansa ce qu’il aurait dansé s’il avait été joyeux. Et il redevint joyeux. » Jean Giono Cliquez pour tweeter

Nos pensées ont cette capacité à mobiliser nos actes si nous y mettons de la force.

La motivation vient de nos émotions. Il faut aimer suffisamment nos pensées pour leur donner vie. Pour cela, il faut faire taire nos émotions désagréables, liées à nos croyances limitantes et nos habitudes qui nous freinent dans nos élans.

« Acceptez la réalité. C’est la première étape pour surmonter les conséquences de toute infortune. » Henry James

« Acceptez la réalité. C’est la première étape pour surmonter les conséquences de toute infortune. » Henry James Cliquez pour tweeter

Pour cela, bien souvent, il faut prendre le recul nécessaire, il faut reconnaître et s’approprier les faits et événements et ne pas les nier ou rejeter la faute sur d’autres.

Peu importe si c’est un autre qui m’a blessé… C’est moi qui lui donne ce pouvoir. Les mots d’un autre ne peuvent me blesser que si je me laisse blesser.

Ecouter les feedbacks

Je peux choisir de simplement écouter le feedback ou l’opinion de quelqu’un et d’accepter que ce soit sa réalité. Si ce qu’il dit est vrai, alors j’ai des choses à apprendre et à changer, et je dois le remercier. Si ce qu’il dit est faux, c’est son opinion ou son ressenti et il a le droit de les avoir.

Nous pouvons aussi lui demander ce qui lui fait dire cela. Et voir si nous ne sommes pas inconscients de certains comportements. (voir notre article sur le feedback).

Le feedback des autres peut nous révéler certains comportements non conscients et cela peut nous permettre de changer et de devenir meilleurs. 

Acceptons donc le feedback, même mal donné.

Nous sommes seuls responsables de notre regard et de nos pensées.

« Celui qui n’a pas conscience de ses propres faiblesses trouvera toujours de bonnes raisons pour n’avoir pas réalisé ce qu’il voulait accomplir. » Carl Gustav Jung

« Celui qui n’a pas conscience de ses propres faiblesses trouvera toujours de bonnes raisons pour n’avoir pas réalisé ce qu’il voulait accomplir. » Carl Gustav Jung Cliquez pour tweeter

Sortez du cycle de la victimisation et soyez responsable de votre leadership.

« Là où la joie surgit, la vie a gagné.

La joie ? Être calme, en paix et prêt à tout.

La joie ? Un choix. Un horizon qui engage notre vie.

La joie ? Une graine lancée en plein vent. » Blanche de Richemont

Merci d’avance pour vos commentaires et questions ci-dessous.


Partagez l'article s'il vous a plu !

Bernard Guévorts

Apporteur de confiance et éveilleur de leadership. Formateur international en relations interpersonnelles, leadership, développement personnel, prise de parole, formation de formateurs et relation clients. Je suis belge et je vis actuellement au Cameroun la plupart du temps.

0 commentaire

Laissez un commentaire sur l'article ou votre expérience personnelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :